Le dernier roman de María Dueñas« Soledad », nous plonge dans la fin du XIXe siècle, entre les terres du Nouveau-Monde et celle de la mère-patrie, l’Espagne. Le protagoniste principal, Mauro Larrea, a vu le jour sur la péninsule ibérique. Mais comme tant d’Espagnols de son temps, il n’a pas hésité à traverser l’océan atlantique dans l’espoir de connaître lui aussi la prospérité.

13 Comments