Titre : La Magie du Rangement, de Marie Kondo

Note : 3,5/5

Edition: Pocket

Genre : Développement personnel

Nombre de pages : 220

Quatrième de couverture : « Et si pour améliorer votre quotidien et changer votre vie, vous mettiez de l’ordre dans votre intérieur ? Voici la proposition de Marie Kondo. Mais comment faire ? Que jeter ? Que garder ? Par où commencer ? Quand s’y mettre ? Et surtout, pourquoi est-ce si important ? Avec cette incroyable méthode, oubliez tout ce que vous savez déjà en matière de rangement et révolutionnez votre intérieur dans tous les sens du terme. Parmi les millions de lecteurs de ce livre ingénieux, certains ont changé de carrière, d’autres ont perdu du poids, d’autres encore se sont aimés davantage.  Préparez-vous, il y aura un « avant » et un « après » La Magie du Rangement ».

Avis personnel :  Avec une promesse aussi alléchante, difficile de résister à ce livre. Même après avoir écumé un nombre important d’articles de blog sur la méthode KonMari, ainsi qu’après avoir visionné des émissions où elle met en pratique sa méthode, une petite voix en moi m’incitait néanmoins à posséder ce livre !

Inutile de vous dire que la pression est alors grande, car même si le prix du format poche le rend accessible à toutes les bourses, il n’y a rien de plus frustrant que d’avoir le sentiment d’avoir jeté de l’argent par la fenêtre. C’est donc non sans une petite appréhension que j’ai fait l’acquisition de ce livre.

avis-magie-du-rangement-marie-kondo-avis

Après un premier chapitre qui explique pourquoi notre maison ne reste jamais rangée, on attaque le chapitre qui à mon sens peut résumer l’essence de la méthode KonMari, à savoir : jeter.  C’est bien sûr un résumé très réducteur de la philosophie KonMari, mais on ne peut nier que l’action de jeter est le geste fondamental pour accomplir sa méthode. A ce stade, beaucoup de personnes s’interrogent. Fallait-il vraiment écrire un livre pour affirmer cette évidence ? Jeter n’est-il pas le premier acte naturel du rangement ? A cette question KonMari répond par la négative. Non, jeter/ranger n’est pas un acte naturel. Pour l’auteure c’est un acte qui s’apprend, or personne ne sait véritablement le faire. Si jeter les détritus ou bien les affaires qui ont perdu leur utilité va de soi, quid de ces objets qui entassent nos intérieurs et qui sans que l’on s’en rende compte encombrent nos vies ? Au banc des accusés on retrouve ces vêtements jamais portés qui font déborder nos armoires, nos fameux tiroirs/boîtes remplis de Komono  (objets divers en japonais), les livres jamais ouverts, ces cadeaux qui s’entassent hors de notre champ de vision, etc…

 

Néanmoins, malgré l’intériorisation du principe selon lequel il faut jeter avant de ranger, on peut encore douter de la légitimité d’un livre qui ne reprend que du bon sens. En réalité, l’innovation de la méthode KonMari réside, à mon sens, dans sa philosophie. En effet, le cœur de la méthode KonMari repose sur la prise de conscience du lien entre son environnement (chambre, maison, bureau) et sa vie. Cette prise de conscience est importante et est rappelée tout au long du livre.

« N’oubliez pas, la méthode KonMari décrite dans cet ouvrage n’est pas un simple ensemble de règles sur la façon de trier, organiser et ranger des choses. Il s’agit d’un guide permettant d’afficher le bon état d’esprit pour créer de l’ordre et devenir une personne ordonnée »

  Marie Kondo

S’agissant du chapitre trois, celui-ci s’apparente plus à une feuille de route avec le détail de la méthode. Pour être honnête, ce n’est clairement pas ma partie préférée du bouquin. Très technique et beaucoup de répétition. Mais c’est également la partie du livre qui peut vous rendre extrémiste. Tout au long de ce chapitre je n’avais qu’une seule obsession : tout jeter !

Quant aux deux derniers chapitres, ils reprennent tout le développement philosophique sur l’impact du rangement dans notre vie. Elle raconte ainsi beaucoup de témoignages et d’anecdotes sur le devenir de ses clients.

Convaincue de la méthode KonMari  ?

Oui, je suis convaincue de sa méthode (pour les détails je vous invite à lire les milliers d’articles en ligne) ! La méthode KonMari est une méthode radicale, pleine de bon sens mais qui apporte un éclairage neuf : celui de la vision japonaise. Je suis persuadée que l’origine nippone de l’auteure fait partie intégrante de l’innovation de sa méthode. Même si je n’ai pas tout détaillé dans cet article, Marie Kondo apporte une dimension spirituelle importante. Après on aime ou on aime. Très franchement je n’aime pas le côté animiste dans le genre saluer sa maison, ou remercier son stylo pour le service rendu avant de le mettre à la benne. En revanche, j’aime sa philosophie positive et  l’idée de ne s’entourer que des choses qui nous font réellement plaisir. Je suis peut-être naïve (pardonnez moi, c’est mon seul et unique ouvrage sur le rangement), je ne connais donc pas ce qui a pu se dire dans ce type de littérature mais je trouve que sa façon de trier, notamment avec la fameuse question Est-ce que cet objet me met en joie ? est assez intéressante et est nécessaire à la compréhension de l’esprit KonMari.

Enfin, il y a deux ans, avant mon grand départ pour les Etats-Unis, j’avais jeté/rangé mes vêtements avec une méthode identique (sans le côté animiste), et je dois avouer que ça a eu un impact sur mon mode de consommation. Durant mon année aux US j’ai acheté très peu de vêtements. Aujourd’hui encore je ne connais plus les sessions de shopping compulsif et ça ne me tente même pas. Je suis ainsi convaincue que la Méthode KonMari peut avoir un impact sur notre façon de consommer. Plus qu’une méthode de rangement, c’est avant tout une philosophie de vie.

Ainsi, comme pour toute idéologie, on adhère ou non. On peut donc très bien se passer de la méthode KonMari, ou même du besoin de ranger.

« J’ai certes consacré un livre entier au rangement, mais le rangement n’est en réalité pas nécessaire. Vous n’allez pas mourir parce que votre maison n’est pas rangée et beaucoup de gens de par le monde se moquent comme de leur première chemise d’être incapables de mettre de l’ordre dans leur maison. Mais ces personnes ne se procureront jamais cet ouvrage, alors que vous, quelque chose vous a poussé à le lire. Cela signifie que votre désir de changer de situation, de repartir de zéro, d’améliorer votre mode de vie, d’être heureux et de resplendir est probablement grand. »

Marie Kondo, La Magie du Rangement